FPH : Le Forfait mobilités durables

Par décret n°2020-1554 du 9 décembre 2020, un « forfait mobilités durables » est institué au bénéfice des fonctionnaires, contractuels de droit public et personnels médicaux (y compris les étudiants en santé en formation) exerçant dans les établissements mentionnés à l’article 2 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986.

En application des articles L. 3261-1 et L. 3261-3-1 du code du travail, les agents publics des établissements mentionnés à l’article 2 de la loi du 9 janvier 1986 susvisée peuvent bénéficier, sous conditions, du remboursement de tout ou partie des frais engagés au titre de leurs déplacements entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail avec leur cycle ou cycle à pédalage assisté personnel ou en tant que conducteur ou passager en covoiturage, sous forme d’un « forfait mobilités durables ».

Il faut utiliser l’un des deux moyens de transport éligibles pour se déplacer entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail pendant un nombre minimal de jours sur une année civile modulé selon la quotité de temps de travail de l’agent. C’est l’arrêté du 9 mai 2020, pour la fonction publique d’État, qui semble être la référence (renvoi par l’article 3 du décret du 9 décembre). Le nombre minimal de jours est fixé à 100 et le montant annuel du « forfait mobilités durables » fixé à 200 euros (hors l’année 2020 où il peut y avoir le forfait et le remboursement des frais de transports si les périodes sont distinctes).

L’agent doit remplir une déclaration sur l’honneur auprès de son employeur au plus tard le 31 décembre de l’année au titre duquel le forfait est versé. Le « forfait mobilités durables » est versé l’année suivant celle du dépôt de la déclaration. À noter qu’en cas de pluralité d’employeurs, il faut déposer autant de demandes. La prise en charge du forfait par chacun des employeurs est calculée au prorata du temps travaillé auprès de chaque employeur.

Ce décret s’applique aux déplacements effectués par les agents à compter du 11 mai 2020. Par dérogation, à titre exceptionnel, pour l’année 2020, les agents peuvent bénéficier à la fois du versement du « forfait mobilités durables » et du versement mensuel de remboursement des frais de transports publics ou d’un abonnement à un service public de location de vélos prévue par le décret du 21 juin 2010 précité, à condition que leur versement intervienne au titre de périodes distinctes.

Cet article, publié dans Fonction Publique Hospitalière, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour FPH : Le Forfait mobilités durables

  1. kévin Lafrance dit :

    Bonjour,
    dans le décret, il est indiqué qu’il ne faut  » pas bénéficier d’un transport collectif gratuit entre le domicile et le lieu de travail », or, tous les agents qui habitent la CUD (et son réseau de transport public gratuit) semblent donc exclus…
    est-ce réellement cela (et c’est très dommageable) ou peut-on lire différemment ce texte de loi?
    merci d’avance pour votre réponse
    bien cordialement,

    • jalvesrd dit :

      Bonsoir Kévin, effectivement, les habitants bénéficiant de la gratuité des transports en commun dans leur commune ne peuvent pas bénéficier du forfait mobilité.
      Amitiés syndicales
      Joaquim ALVES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.